Glissière tiroir

1. 1017-Règles de montage

Nos glissières ont été dimensionnées pour un montage sur chant, par paire, avec une charge uniformément répartie sur l'élément mobile. Les règles d'un montage idéal sont : Par paire, Sur chant, Charge uniformément répartie sur la partie mobile, Planéité des surfaces d'appui, Fixées sur toute leur longueur, Tous les perçages utilisés, Parallèles sur leurs différents plans, Équerrage des glissières (butées), Utilisation de la course complète, Entraxe entre les glissières inférieur à 2 mètres, Température ambiante, Après initialisation de la course de la glissière avant fixation.

2. 1010-Double développement

Un développement de chaque coté de la partie fixe peut être adapté sur certains modèles de glissières. Simple à implanter sur les glissières en 2 éléments, il nécessite un dispositif de synchronisation sur les glissières en 3 parties. Le double développement est également appelé double course ou développement bi-lattéral. Il est utilisé par exemple pour faire des sas de transfert. Nota: Ceci rend impossible l'implantation de verrouillage interne. Le montage à plat peut être impossible sur certains modèles; Référez vous aux fiches produits pour avoir plus de détails.

3. 1001-Longueurs repliées

C'est la longueur du plus grand élément du guidage. Pour les glissières standard, les longueurs en stock vont, selon les références, de 150 mm à 2000 mm. Il est impératif de préciser la référence ET la longueur repliée pour identifier une glissière. Les longueurs tenues en stock correspondent aux demandes courantes. Pour les glissières télescopiques standard, les longueurs en stock vont, selon les références, de 150 mm à 2 000 mm par pas de 50 mm jusqu'à 900 mm puis par pas de 100 mm à partir de 1 000 mm. D'autres longueurs sont possibles sur demande. N'hésitez pas à nous consulter.

4. 1045-Racleurs

Les glissières n'ont pas de dispositif de protection contre les particules. Comme tout dispositif à billes, les glissières et guidages sont très sensibles aux projections de particules dans les chemins de roulement, comme des copeaux et ou du sable. Les billes bloquent sur l'obstable et le coulissement est stoppé. Nous ne sommes pas en mesure de fournir de dispositif de protection contre les projections.Chaque cas devant être étudié spécifiquement, ce point devra être étudié lors de la conception. Sur certains rails de guidage, nous pouvons fournir en option un joint racleur. E53 ST53 SNT

5. 1044-Graissage

Toutes nos glissières standards sont livrées légèrement graissées. Nous utilisons une graisse à roulement haute pression pour les glissières acier, et une graisse blanche pour les coulisses aluminium et inox. En savoir plus Sur demande, nous pouvons utiliser: une graisse alimentaire (compatible salle blanche)une graisse haute température (pour fours)une graisse sans téflon (cabines de peinture)un montage sans graisse (bien que nous déconseillions cette possibilité) Les glissières sont livrées légèrement graissées. Nous conseillons de graisser abondament les chemins de roulement après montage, surtout en cas d'utilisation intensive. Nota: Un graissage régulier améliore la durée de vie des guidages.

6. 1043-Synchronisation des glissières à extension totale ou à super développement

  1. Utilité de ce dispositif de synchronisation
  2. Principe
  3. Avantages de l’ouverture séquentielle
  4. Limites et contre-indications
  5. Plus d’informations ?

1- Utilité de ce dispositif

Dans une glissière normale, l’ouverture des éléments peut se faire de façon désordonnée. L’élément mobile s’étend en premier. Les autres éléments de la glissière sont alors soumis à un couple qui augmente l’effort nécessaire à leur sortie. Sans système de synchronisation sur glissières télescopiques à billes Sur certains modèles de glissières, une ouverture séquentielle des éléments est possible.

2- Le principe

La synchronisation (ou ouverture séquentielle) permet de résoudre ce phénomène: 1- l’élément mobile est retenu fermé jusqu’à l’ouverture complète de l’élément intermédiaire. Lors de l’extension de l’intermédiaire, celui-ci est donc soumis à un couple minoré. système de synchronisation sur glissières télescopiques à billes - étape 1 2- puis l’élément mobile peut s’étendre : système de synchronisation sur glissières télescopiques à billes - étape 2 Ce système, possible sur certaines glissières lourdes charges à 3 ou 4 éléments, diminue considérablement les forces d’ouverture, par un contrôle de l’ordre d’ouverture des éléments de la glissières télescopique. Il est réalisé :
  • soit par butées magnétiques,
  • soit par des cliquets mécaniques.

3- Avantages de l’ouverture séquentielle

La force d’ouverture est diminuée ; La durée de vie est augmentée ; Les décalages de cages à billes dus aux montages insuffisamment parallèles sont diminués.

4- Limites et contre-indications

Ce système est déconseillé en cas de montage vertical type guillotine Il n’opère pas non plus dans le cas de montage en haute température (dans un four)

5- Plus d’informations ?

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter…
quelques exemples de glissières télescopiques synchronisées:
 

7. 1025-Assemblage

Les différents éléments de la glissière ont des tolérances de fabrication. Ces tolérances sont rattrapées par un appairage des diamètres de billes pour assurer un guidage souple. Le montage standard convient à la majorité des applications. Sur demande, les glissières peuvent être assemblées précontraintes ou au contraire très libre si l'application l'exige, comme dans le cas des montages en étuves, pour autoriser la dilatation.

8. 1023-Options

Les caractéristiques données sur les fiches produits correspondent à des fabrications standard ou aux demandes courantes. Notre qualité de fabricant nous permet de vous offrir une très grande flexibilité pour répondre aux demandes les plus spécifiques. Chambrelan peut ainsi sans difficulté adapter : les extensionsles longueurs d'élémentsles perçages, diamètres et entraxesles traitementsles options et les accessoires de fixationle graissage N'hésitez pas à nous consulter.

9. 1022-Entretien

Lubrifiée en usine avec une graisse roulement à haute pression, pour une durée de vie optimale, les glissières demandent peu d'entretien. En cas de conditions particulières (abrasivité, cadences élevées) prévoir néanmoins un entretien régulier et systématique. Les rails doivent être graissés régulièrement. En savoir plus

10. 1020-Utilisation intense

En cas d'utilisation intense ou de vibrations, nous préconisons un traitement de durcissement de l'acier. En savoir plus

11. 1021-Environnement pollué

En cas de projections ou de poussières qui pourraient encrasser les chemins de roulement, nous préconisons un dispositif de protection, à réaliser vous-même.

12. 1018-Montage à plat / Montage avec couple

Seules certaines glissières peuvent être utilisées dans cette configuration. Avec un montage à plat, les capacités de charge des glissières sont fortement réduites par rapport à la charge sur chant. En outre, la flèche et les forces de déplacement seront augmentées. Référez-vous aux fiches produits pour plus d'informations. Sur certains modèles, il est indispensable d'augmenter l'espacement entre les éléments (cote C) par des cales non fournies, afin d'éviter les frottements dus notamment à la flèche.

13. 1014-Vitesse d’utilisation

Glissières Télescopiques : La vitesse maximale pour les glissières télescopiques à billes est de 0,3 m/s. Rails de guidage : La vitesse maximale pour les rails de guidage linéaire est de 0,5 m/s.

14. 1011-Glissieres Bout A Bout

L'élément fixe contient 2 parties mobiles s'étendant de part et d'autre. Cette application convient par exemple à des glissières de tables à ouverture centrale.

15. 1012-Débrochabilité

La débrochabilité est une option sur certains modèles qui permet de retirer l'élément mobile de la glissière puis de le réinsérer sur la même glissière. Cette option se justifie lors d'implantation dans des locaux exigus dans lesquels il serait difficile de monter des glissières standard ou pour des matériels nécessitant des maintenances répétées. Ce système est très technique et est donc sensible à de mauvaises manipulations. Aussi dans la mesure du possible, Chambrelan préconise plutôt l'emploi de systèmes d'accrochages rapides comme des pieds de châssis.

16. 1013-Température d’utilisation

L'ensemble de la gamme est prévue pour fonctionner à des températures allant de -20°C à +80°C. Il est possible d'utiliser certaines glissières télescopiques pour des températures allant de - 50°C à + 250°C. Des graisses spécifiques peuvent être utilisées. Nous vous prions de nous prévenir avant la fabrication. En savoir plus

17. 1009-Verrouillage

Un dispositif de verrouillage mécanique optionnel permet de bloquer la glissière en position déployée (V), rétractée (F) ou combinant les deux (VF). Une action manuelle sur le cliquet de la partie mobile permet le déverrouillage. En cas de montage dans des véhicules, nous vous invitons à nous consulter si vous envisagez d'utiliser des glissières à verrou. Trois types de verrouillage sont possibles, à savoir : Verrouillage en position ouverte Verrouillage en position fermée Verrouillage en position ouverte et fermée Dans le cas de glissières à 3 élements ou plus, le ou les éléments intermédiaires ont un déverrouillage automatique. Nota: Dans la majorité des utilisations, sur deux glissières, une seule équipée de verrouillage suffit à bloquer le tiroir ou l'élément mobile dans la position désirée. La poignée verrou peut compléter le montage et offrir un verrouillage facilement accessible. En savoir plus

18. 1006-Traitements de surface

Toutes les glissières sont livrées avec un traitement contre la corrosion. Le zinc blanc (RoHS) pour l'acier et l'anodisation incolore pour l'aluminium, conviennent à la majorité des utilisations. Tous les rails et glissières que nous expédions sont livrées avec un traitement contre la corrosion conforme à la directive RoHS (sauf demande client spécifique). Les traitements livrés en standard conviennent à la majorité des utilisations.

19. 1007-Glissières renforcées

Des billes "de renfort" additionnelles viennent limiter la torsion des éléments soumis à la charge. Cette évolution permet une augmentation sensible de la charge admissible tout en diminuant les forces d'ouverture et de fermeture. Nous sommes tout particulièrement orientés vers les glissières à hautes performances de charges. Nous avons développé à partir de nos produits standard une gamme de glissières dites "renforcées". Cette caractéristique consiste à inclure, dans l'épaisseur des glissières, des billes "de renfort" qui viennent réduire la torsion des éléments soumis à la charge. Cette modification permet une augmentation sensible de la charge admissible tout en réduisant les forces d'ouverture et de fermeture. Ce type de produit est tout à fait recommandé dans les montages avec lesquels la glissière subit un couple ou lors des montages à plat.

20. 1005-Matières

3 types de matières : acier, aluminium, inox. ACIER Les profils sont en acier doux (XC18 ou équivalent) étiré à froid, procédé qui améliore la dureté de la surface de roulement. Sur les produits fortes charges, nous utilisons des aciers demi-durs de type XC38, également écrouis par étirage. L'écrouissage est le durcissement créé par une déformation définitive plastique. Les billes sont en acier au chrome 100C6. ALUMINIUM: Les profils sont principalement en 6060T5 extrudé. Les billes sont en acier au chrome 100C6. INOX Nos profils inox sont en 304L ou 316L, étirés à froid ou galetés. Les billes sont en acier inoxydable.

21. 1004-Flèche

La flèche caractérise la déformation mesurée au bout d'une glissière en position ouverte et due à la charge. Cette flèche est fonction de l'extension, de la charge appliquée, du type de montage (à chant ou à plat), et des conditions de montage. Elle est notamment directement proportionnelle à la charge appliquée. Les valeurs sont indiquées sur les fiches produits et les fiches techniques.

22. 1003-Charges admissibles

Capacité de charge allant de quelques kg à plus de 1000 kg. La charge admissible s'entend :
  • par paire de glissières sur chant,
  • glissières entièrement développées,
  • charge uniformément répartie sur le petit élément mobile de la glissière.
La charge est l'effort maximal que peut supporter une paire de glissières en extension, montées dans les conditions standards. Les charges ont été déterminées selon un protocole préétabli pour assurer une utilisation confortable. Les charges de travail données incluent un coefficient de sécurité important permettant aux glissières de résister dans la plupart des applications. Elles peuvent être augmentées dans une certaine mesure, mais les performances vont se détériorer, notamment la flèche, les forces de mises en mouvement et la durée de vie. A contrario, diminuer les charges permet d'améliorer les performances. La charge admissible dépend spécifiquement : - du développement : l'augmenter limite la charge admissible alors que le minorer permet d'augmenter les performances. - du sens de montage des glissières : elles sont conçues pour fonctionner à chant (c'est-à-dire sur la tranche, comme représenté sur les schémas techniques). Le montage à plat est déconseillé et implique une très forte diminution des charges admissibles, voir une charge minimale pour certains modèles.

23. 1002-Grand choix d’extensions

Le développement d'une glissière (également nommé extension, déplacement ou translation) correspond à la sortie de la partie mobile par rapport à la partie fixe. Il est fonction du nombre d'éléments de la glissière et se mesure en rapport de la longueur repliée. En standard, les glissières offrent des extensions de 100 mm à 3 000 mm. Il existe 3 catégories de développement : Développement partiel ~ 0,7 L Développement total ~ L Super développement ~ 1,5 L Le développement partiel : environ les 2/3 de la longueur repliée, une partie de l'élément mobile devant rester à l'intérieur de l'élément fixe. Le développement total : environ la totalité de la longueur repliée, l'élément intermédiaire assurant le complément d'extension. Le super développement : environ 150% de la longueur repliée, grâce aux deux éléments intermédiaires du produit. Le développement peut être adapté aux conditions d'utilisations. Cette adaptation se fait en fonction de la longueur de guidage de billes. L'extension peut ainsi être réduite ou augmentée jusqu'à 10 % du développement standard. Le développement influe la capacité de charge de la glissière ainsi que la flèche : plus le développement est important et plus la charge admissible se réduit. Le développement se fait habituellement d'un côté de la glissière. Cependant, dans certaines applications, il peut être nécessaire d'avoir accès au tiroir de chaque côté de la partie fixe. Dans ce cas, on utilisera des glissières à double développement. Certains produits n'ont pas de développement et assurent un support de la charge et un guidage en translation, comme les rails de guidage linéaire.
Trouvez ce que vous cherchez

Vous avez une question ?

Caractéristiques techniques ?

  • Données techniques
  • Disponibilité d’une référence
  • Capacité de charge…

Domaines d’applications de nos produits industriels ?

  • Conception d’une glissière télescopique sur-mesure
  • Sélection d’un modèle selon sa capacité de charge…

Contactez nous